À la rencontre d’Hécate, Aradia et Cernunnos.



Comme tu le sais peut-être déjà, j’ai eu la grande chance de recevoir Le Corbeau Noir dans mon Terrier montréalais il y a de ça presque un mois déjà. Bien qu’à l’habitude nous échangeons des appels hebdomadaires afin de discuter de nos pratiques et de notre quotidien, nous n’avons jamais eu la chance de nous installer ensemble afin de performer des rituels communs. Tu te doutes bien que c’était l’une de nos priorités lors de sa venue.


Ce qui me fascine le plus dans la relation que j’entretiens avec cette sorcière, c’est que nous sommes très loin d’avoir une pratique similaire, ni les mêmes croyances, ni les mêmes avis, mais que nous sommes tout de même aptes à entretenir une relation inspirante, basées sur l’amitié, l’écoute et le partage. L’ouverture d’esprit restera à jamais une priorité dans mes relations autant personnelle que spirituelle.


Le moment venu de bâtir notre tout premier rituel commun, il était très difficile de mélanger Magie traditionnelle et Magie du Chaos. C’est pourquoi nous avons fait le choix, ensemble, de travailler avec la structure générale de la Magie traditionnelle, car elle est de toute évidence beaucoup plus stable lorsqu’il est question de travailler en collaboration.


C’est donc avec amour, respect et désir profond d’expérimenter que j’ai accepté de travailler pour la première fois avec trois divinités, Déesses et Dieux importants dans le cheminement de pratique du Corbeau Noir, soit Hécate, Aradia et Cernunnos.


Bien évidemment, il était important pour Le Corbeau de m’introduire à ces divinités avant d’entreprendre quelconques travaux avec elles. Approche que j’ai trouvée extrêmement attentionnée et juste. C’est d’ailleurs cette formalité qui m’a le plus inspirée dans toute la démarche.


Nous avons donc prévu trois séances dédiées à la rencontre de ces divinités, préalables à notre rituel de Pleine Lune commun. Ces séances m’ont permis non seulement de m’introduire et d’en apprendre plus à leur sujet, mais aussi d’imprimer leur signature énergétique dans mon univers intérieur afin d’être en mesure de les animer et de leur donner une voix. Ce qui est pour moi le plus significatif et révélateur.


La signature énergétique d’Hecate s’est manifestée dans mon imaginaire comme l’aurait fait une honorable guerrière, avec attitude, indépendance, fougue et précision. Ayant l’habitude de m’ouvrir uniquement aux personnalités terrestres que je considère comme matures, solides et intouchables, c’est sans doute pourquoi il a été plus facile que prévu pour moi d’accepter d’ouvrir les portes de mon univers à cette énergie. Lors de sa venue dans mes intérieurs, mes forêts sont devenues sombres, d'un noir bleuté si réconfortant, comme si cette entité avait la puissance nécessaire pour prendre mes bagages douloureux et de les soulever à ma place le temps d’un sourire, simplement. Plusieurs larmes se sont invités… quoi de mieux pour remercier ?


Ensuite, la signature énergétique d’Aradia s’est présentée au travers de la lueur de la Lune comme une seconde peau, protectrice et maternelle. Ce grand souffle de féminité et de liberté m’a permis de mettre en lumière plusieurs de mes résistances face à l’énergie féminine en générale, car mon propre système d'entités est en majorité composé d’énergies masculines. C’est entre autres pourquoi j’ai eu beaucoup plus de difficulté à graver l’essence de cette divinité sur mes tapisseries intérieures. Par contre, dans mes sentiers les plus profonds je retrouve encore ses traces roses-braise qui suivent de nouvelles pistes à explorer. Suis-je prête à les visiter ?


Finalement, la signature énergétique de Cernunnos a été pour moi la plus vivante. Cette introduction expressive et colorée restera à jamais assise confortable dans ma forêt d’archives d’expériences importantes. Non seulement j’ai eu la chance de me présenter, mais aussi d’inviter une de mes propres entités à cette exploration méditative. Mon entité représentée par le Cerf que je vois roi, gigantesque et sage, maintenant si petit et attentif devant cette fascinante divinité qu’est Cernunnos. Un spectacle qui m’a beaucoup émue et qui m’a permis de me rappeler qu’il me reste encore tout à apprendre.


Bien que je n’aie aucune connaissance à leur sujet de manière théorique, j’ai mis à la base de mes futures études mes propres expériences. Comme toujours, il est pour moi si important d’expérimenter lorsqu’il est question de Magie, mais de plus en plus j’apprends que l’expérimentation se doit d’être inspirée et c’est là que l’histoire et la théorie, dans mes yeux, se mettent à briller.


Avec amour,

Vae



Vae Bataille

  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram