Un an d’apprentissage (tarot et archétype)

Mis à jour : mai 26


Lanterne, te souviens-tu ? Cela fait déjà un an que j’ai ouvert notre petit terrier Web pour te proposer les programmes de tirages de tarot tout spéciaux et personnalisés que j’ai construit à la main. Quelle grande aventure au travers du temps et de l’espace et si tu savais combien j’ai poussé dans le jardin qu’on a construit, ensemble, comme toujours.

Je t’ai vu grandir, aussi, de ton côté et tout ça m’a profondément inspiré. On a traversé de grandes étapes de nos vies et de nos cheminements autant personnels que spirituels, on a dépassé nos limites, on a exploré notre inconscient avec curiosité et fougue et tout ça, on l’a fait en collaboration étroite avec les archétypes du tarot traditionnel. Ces scènes et ces personnages nous ont accompagnés tout au long de nos processus, iels ont été nos plus grand.es professeur.es et qui sait ce qu’iels ont encore à nous faire découvrir. Les infinies possibilités, que j’aime me dire !

Vois-tu, c'est important pour moi de parler de nous, de toi et moi, ensemble, parce qu’à chaque tirage que j’ai confectionné en ton honneur, j’ai trouvé au travers de tes archétypes invités, des propositions et des notions qui m’ont été utiles et si précieuses dans mon propre cheminement et c’est de là que je pars aujourd’hui avec cette page de journal. Au travers de ce que je t’ai proposé et de ce que je te propose encore, je reste et resterai à jamais une apprentie. Pour toujours et à jamais.

Comme tu le sais, j’ai l’habitude d’archiver en long et en large autant le développement de ma pratique que mon cheminement personnel et j’avais envie de partager avec toi aujourd’hui quelques grands apprentissages que j’ai fait en travaillant avec toi ainsi qu’avec les archétypes du tarot durant cette dernière année. Comme tu t’en doute, il y en a beaucoup !

Aller !

L’impacte

Le tarot dans son ensemble est arrivé très tard dans ma vie. Vois-tu, je suis loin de revêtir la cape flottante et magnifique de l’enfant qui a été initié très tôt à cet univers, au contraire. Par contre, à la seconde où l’imagerie du tarot s’est doucement déposée entre mes mains, il y a cinq ans, j’ai sentie en moi le plus grand des sentiments d’appartenance. J’avais trouvé ma place, enfin. Ou du moins, une place, confortable et inspirante dans laquelle j’avais la possibilité de prendre de l’expansion.

Si le tarot me rappel sans cesse quelque chose, c’est que l’on aura jamais assez d’une vie pour faire le tour de ce microcosme impressionnant et du même coup, jamais assez d’une vie pour faire le tour de l’univers... Ce qui est pour moi aussi angoissant que magnifique. Tout cela à la fois. Comme une tempête de contradictions inspirantes.

Enfin, tout cela pour dire qu’encore à cette étape, je n’avais jamais pensé qu’un jour, je passerai mes journées à fabriquer des tirages de tarot personnalisé pour les Lanternes brillantes qui m’entourent... et si j’avais su. Si j’avais su que j’allais avoir l’honneur de brandir la cartomancie comme travail, j’aurai été soit confuse, soit impressionnée... ou encore une fois, tout cela en même temps !

Mais bref, tout ce qu’il y a en moi, après un an de travail publique avec le tarot, c’est de la gratitude, de la fierté et de la profonde reconnaissance. Je reconnais aujourd’hui l’impact majeur que cet outil, le tarot, a eu autant dans mon cheminent spirituel que personnel. Et qui sait, je me pose encore la question... Est-ce moi qui aies trouvé le tarot, ou est-ce les archétypes qui m’ont invité à jouer ?

Les archétypes

Ces scènes et personnages cachent en leur dimension un infini de messages et de pistes. Et c’est ça ! C’est justement ça qu’ils m’inspirent; une dimension propre à chacun. Comme si une lame est en fait une petite porte qui s’ouvre sur un paysage unique, un univers de réflexions, d’inspirations et d’expériences à faire. De plus, il est pour moi plus que fascinant de voir ces univers interagir entre eux lorsqu’ils s’invitent en groupe dans un tirage. Quelle symbiose spectaculaire, qu’en penses-tu ?

En travaillant tous les jours avec ces entités, j’ai commencé à remarquer qu’iels s’animaient tout autour de moi. J’ai vu l’Ermite au travers des enfants les plus authentiques et sages que j’ai croisé, j’ai vu l’Impératrice s’invoquer au travers des femmes s’occupant de leur jardins d’été, j’ai retrouvé le Diable au travers de moi, plus d’une fois, j’ai échangé avec le Jugement, au travers des situations que j’ai provoqué et ainsi de suite. Lorsque les archétypes du tarot s’installent dans notre inconscient, ils le font avec puissance et adresse. J’ai le sentiment profond que lorsqu’ils sont là, enfin, il sont là pour rester, à tout jamais !

Ce qu’ils m’ont offert, c’est non seulement de toutes nouvelles perspectives sur le monde, mais aussi, la capacité d’alimenter mon état de compassion. En chaque lame se cache une histoire, une source, une essence profonde qui nous place directement en contact avec la reconnaissance. Soit celle d’être apte à voir, entendre et sentir nos pairs, nos fragments et la nature qui nous entoure dans le but de comprendre.

Le miroir

Lorsque qu’on s’engage dans un cheminement de travail personnel ou spirituel avec le tarot, il est souvent question de visiter nos conflits, nos doutes, nos angoisses et nos peurs et c’est ce que tu m’as offert comme le plus grand des cadeaux. Tu t’es ouvert.e à moi, comme un conte, comme une légende fascinante et tu m’as permis d’avoir accès à tes plus grands secrets. Secrets que j’ai pris dans mes bras avec reconnaissance et protégé du mieux que j’ai pu. Et c’est au travers de tout de toi, qu’à chaque fois, j’ai découvert des parties de moi qui reflétaient vividement les tiennes.


À chaque histoire que tu m’as partagé, je me suis vu, comme dans un miroir. J’ai trouvé des parties de moi enfouies et enterrées qui avaient besoin de s’exprimer, elle aussi, et c’est encore une fois, ensemble, qu’on a réussie à les libérer. De te trouver en moi, m’a permis d’en apprendre plus autant sur toi, que sur moi, que sur nous, que sur l’univers et c’est ce qui est le plus beau dans cette approche. Je n’aurais jamais autant appris cette année, si tu ne m’avais pas fait autant confiance et je t’en remercie, profondément.

L’énergie

En juin dernier, lorsque j’ai commencé à travailler avec toi, je n’avais pas du tout idée encore à quel point cette pratique nécessitait de l’énergie, de la pure énergie. Lors d’un tirage aussi important il est nécessaire pour moi d’être concentré, ouverte, à l’écoute, attentive et présente autant avec la cérémonie qu’avec les archétypes et cela à été un grand défi pour moi. J’ai dû développer des méthodes et des tactiques méditatives strictes qui m’ont permis de laisser de côté mes propres conflits et mes propres émotions, et ce, afin d’être inconditionnellement présente avec toi.

Faire le vide était, à l’époque, pas du tout envisageable et bien que j’ai encore beaucoup à apprendre à ce niveau, il est maintenant possible pour moi de le faire. D’être la plus neutre et la plus engagée possible avec ton développement était cruciale pour moi c’est pourquoi j’ai travaillé dur à tenter de trouver des solutions. Ces méthodes m’accompagnent maintenant dans mon quotidien et me permettent d’accomplir beaucoup plus que je l’aurais imaginé.

Depuis, j’ai beaucoup réfléchis à propos des liens que l’on créer entre son travail, ses relations, son quotidien et soi-même. Je crois qu’il est si important de se retrouver dans un espace où il nous est possible de connecter l’entièreté des sphères de nos vies. Chaque apprentissage a sa propre utilité et de leur offrir une place au travers de tout ce qui nous entoure c’est littéralement de faire briller chacune de nos capacités.


Là où pour moi, lire un livre à l'endroit était impossible et maintenant, grâce à la concentration que nécessite la cartomancie, j'ai maintenant la capacité de le faire... ou presque !

C’est pour moi le résultat ultime de l’expansion.

Célébrer

J'ai l'habitude d'être extrêmement dur avec moi-même et j'ai dû apprendre à me célébrer cette année. J'ai dû apprendre à cesser doucement de me maltraiter pour mon travail jamais assez bien, jamais assez parfait, jamais assez tout simplement. Plus précisément, c'est dans tes mots d'encouragement, tes retours et tes suggestions que j'ai trouvé la permission de prendre du recul et de constater que j'étais bien là pour quelque chose. Que ce que j'avais à offrir valait bien quelque chose. C'est au travers de tes messages que j'ai enfin été apte à être fière de moi et à ne pas avoir honte de tout le travail que je faisais.


La confiance se bâtie peu à peu et j'ai rarement été patiente. J'apprends doucement à recevoir et c'est de plus en plus facile car ce que tu m'offres est inexplicablement précieux. Merci, si fort, de me faire confiance. Tu m'aide en retour à me faire confiance. Comme le plus beau des échanges.



Finalement, ce que je vois devant moi aujourd'hui, c'est d'autres merveilleuses années d'erreurs, de doutes, d'expériences et surtout d'apprentissages, et j'espère si fort que l'année prochaine je serai encore en mesure de te revenir avec une multitudes de nouvelles perspectives sur ma pratique et sur le tarot.


Merci infiniment d'être là, à me suivre dans mes petites et grandes aventures.

En route pour la suite !


Avec amour,

Vae


Vae Bataille

  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram